Votre Audit E-Réputation avec Google

Vous devez réaliser un audit e-réputation pour le compte d’un Client ou d’un partenaire ? Pas besoin de débourser de l’argent dans des plateformes payantes, Google, votre ami, peut vous fournir toutes les informations (ou presque) nécessaires pour votre audit.

Afin de l’exploiter efficacement et d’avoir des informations complètes et pertinentes, une méthodologie de travail s’impose.

Votre marque sur Google

Rien de magique, il vous suffit simplement de taper le nom de votre marque/entreprise sur Google pour découvrir les résultats. Conseil : allez jusqu’à la troisième page de google, cela vous permet d’avoir des informations plus riches et pertinentes.

Votre action se catégorisera sur deux volets :

  • L’Analyse des Sentiments : le contenu qui présente votre marque est-il Positif ? Négatif ? ou Neutre ?
  • La Définition des Actions et mesures à mettre en place afin de traiter les sentiments négatifs voire même les sentiments neutres.

Actions à entreprendre contre les contenus négatifs

Votre capacité et vos moyens d’action envers ce contenu non valorisant vont dépendre de différents critères :

  • La nature du contenu :

Si le contenu négatif est populaire et vu par un nombre important d’internautes, des mesures rapides s’imposeront. Il faut regarder également si le contenu est actif ou figé, si les commentaires sont ouverts ou fermés…

  • La possibilité de modifier les contenus négatifs :

S’il s’agit de commentaires, vous pouvez par exemple commentez vous-même et répondre en étant explicatif et surtout pas agressif. Votre commentaire peut être signé au nom de votre entreprise ou d’un utilisateur normal, cela dépend de la nature du contenu, de support et des commentaires précédents. Vous pouvez inviter un ou deux de vos collaborateurs à poster un commentaire en faveur de votre entreprise/marque, cette fois de manière anonyme et surtout sans en faire trop.

Si vous jugez que l’article publié qui parle de vous porte des informations erronées, vous pouvez contacter l’éditeur du site en lui demandant de rectifier son contenu. Si ce dernier vous ignore et ne répond pas à votre demande, sachez que vous avez votre droit de réponse. Ce droit de réponse peut prendre un peu de temps (démarches juridique). Entre temps vous pouvez inonder les résultats en développant vos blogs, créant vos communiqués de presse, et en inscrivant votre site sur des plateformes et annuaires pertinents. Quelques annuaires connus et efficaces : abcsalles.com (pour les sites de salles à louer), tripadvisor.fr (pour les sites d’hôtels, restaurants et bonnes adresses), pagesjaunes.fr, etc. Ceci permettra, le temps que vous obteniez votre droit de réponse (virez le contenu mensongères ou y répondre en commentaire par exemple), de positionner les sites communicant une meilleure image de vous dans les premiers résultats.

Sur les grands forums, le plus simples à faire est de poster des commentaires positifs sans en faire trop. L’internaute n’est pas dupe.

Le plus important dans tout ça est de définir les failles et de répondre à la question : Pourquoi on parle mal de ma marque/entreprise ? Pourquoi l’internaute/client n’est-il pas content de mes services/produits ?

avis

Poser ces questions permet de définir des plans d’actions. Une qualité de service déplorable peut être à l’origine de cette mauvaise réputation sur la toile. Les services marketing ou les service relation client peuvent aussi en être la cause. Il peut s’agir également d’une mauvaise communication.

Les origines peuvent être divers et il est important de bien les identifier afin de mettre en place des plans d’action efficaces.

Une fois vous avez définit l’origine du mal, il serait temps d’agir. Cette action doit être accompagnée d’un plan de communication efficace.

« (Comment réaliser un plan de communication efficace? Je répondrai à cette question dans le prochain article) 🙂 »

On continue maintenant avec les techniques d’Audit E-Réputation. La question suivante est à se poser également :

Comment affiner ses recherches ?

Afin d’obtenir des résultats plus efficaces surtout en matière de contenus négatifs, il est important d’affiner ses recherches.

Vous êtes par exemple le patron d’une agence de relation presse X. Lors de vos recherches google, il sera utile d’associer votre nom de marque à ces mots : arnaque, avis, service, client mécontent…

e-réputation_veille_google

Vous pouvez également utiliser les guillemets («… ») afin d’avoir des résultats plus précis. Le mieux serait de faire les deux.

Une veille efficace grâce à Google :

Afin de prévenir la mauvaise e-réputation et agir à temps, il est important de mettre en place un plan de veille efficace. Google alerts peut vous assurez cette veille. Il suffit de lui renseigner les mots clés de votre enseigne et les mots clés de votre marché. Google vous enverra sur votre adresse gmail de manière quotidienne ou hebdomadaire les retombés web les plus populaires qui touchent à votre univers sémantique. Ceci vous permettra de voir en temps ce qui se dit sur vous, sur votre marché, ce que vos concurrents disent… Bref, vous aurez un œil sur votre marché. Grâce à ces informations, votre e-réputation sera mieux maitrisée et mieux gérée.

Lien direct : https://www.google.fr/alerts

D’autres outils existent et vous permettent de compléter les données fournies. Par exemple, vous pouvez utiliser www.talkwalker.com/fr/alerts en complément ou en alternative de Google Alerts.

Autres outils gratuits :

Certaines plateformes gratuites peuvent vous êtres utiles dans l’analyse de votre e-réputation comme youseemii.fr.

Les plateformes des réseaux sociaux les plus populaires notamment facebook et twitter. Il existe encore d’autres plateformes plus spécifiques et qui touchent des marchés bien ciblés comme Instagram et Hellocotton.com. Testez sa e-réputation sur ces plateformes régulièrement peut vous être très utiles.

Facebook met à la disposition des administrateurs de pages des outils d’analyse de comportement d’utilisateur et des statistiques qui vous permettent de mesurer l’efficacité de vos actions de communication.

Une recherche Twitter avec les hachtag (#) avec le nom de entreprise/marque/produit permet d’avoir une vision rapide sur ce qui se dit sur vous. Par exemple, vous êtes la marque Etam, votre recherche twitter va se faire ainsi : #etam #lingerie_féminine #lingerie #lingerie_française #lingerieFrançaise #lingerie_etam, etc. Tout dépendra de votre marché et des produits/services que vous souhaitez commercialiser.

Des outils payants précieux pour un audit complet

Ces quelques astuces pour mieux utiliser Google ainsi que certains outils payant permettent de réaliser un audit en e-réputation de façon occasionnelle. Google et les quelques outils gratuits cités, comme Youseemii ou Talk Walker, ne suffisent pas pour construire un audit complet. Cependant, si vous souhaitez réalisez un Audit plus approfondit, des outils payants peuvent être utiles afin de renforcer et affiner l’analyse. Ils peuvent être indispensables si vous décidez de vous lancer réellement sur le marché de l’e-réputation.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s